Comment stocker ses meubles temporairement ?

Chaise au milieu d'une pièce

Parce qu’un mobilier a une valeur pécuniaire, parce qu’il incarne la mémoire affective de son propriétaire, son stockage temporaire doit être sécurisé. Garde-meubles, self-stockage ou costockage, à chaque situation sa formule.

Stocker temporairement ses meubles

L’époque est aux mutations professionnelles, aux expériences à l’étranger et autres activités saisonnières. Autant d’occasions de déménager dans des logements plus petits, de se séparer de ses meubles pour une période donnée, le temps de les retrouver en même temps que son espace définitif. À chaque situation sa solution :

  • Pour un stockage longue durée, type travail à l’étranger sur plusieurs années, l’option garde-meubles dans le 71 ou ailleurs, chez un déménageur, est préconisée
  • Pour stocker ses meubles tout en y accédant en toute liberté, c’est le self-stockage qui est conseillé
  • 3e option, flexible et économique, issue de l’économie collaborative : le stockage de meubles chez un particulier

Garde-meubles ou self stockage ?

Historique et classique, l’option garde-meubles consiste à entreposer le mobilier d’un particulier ou d’une entreprise dans des locaux ad hoc, des conteneurs spécifiques, en métal ou en bois, de 6 à 15 m3 environ. Signé entre le professionnel – généralement le déménageur – et le client, le contrat garde-meubles comprend le transport du mobilier et la pose des scellés. Cette option longue durée sécurise le mobilier pendant plusieurs mois, voire plusieurs années. Les box sont assurés et surveillés 24h/24 par la société de stockage, qui seule en détient les clés.
Proche de l’option garde-meubles quant aux contenants et aux mesures de sécurité, la formule self-stockage offre davantage de la liberté au client, qui cette fois dispose d’une clé et peut aller et venir dans le box qui lui est attribué.

En savoir plus sur des solutions de stockage professionnelles : https://www.gauthier-demenagements.com/

L’alternative du costockage entre particuliers

Depuis quelques années, les alternatives « co » se sont peu à peu invitées sur le marché des services entre particuliers. Sur les pas de la colocation et du covoiturage, le costockage de meubles permet à un particulier de stocker le mobilier d’un autre dans un local sécurisé moyennant rétribution. Une initiative qui s’est démocratisée grâce aux plateformes de mises en relation sur Internet. Comme pour les formules garde-meubles ou self-stockage, un contrat scelle la relation entre la plateforme et les deux particuliers, tant vis-à-vis de l’entrepôt en soi, cave, garage ou box, de la description des mobiliers entreposés, que des scellés. Outre son coût, modique, de 5 à 15 € par mois en province, l’avantage de cette option réside dans la proximité géographique, parfois quelques dizaines de mètres seulement, entre le lieu de stockage et la résidence du client.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *