La salle de jeux

Lorsque l’on néglige de délimiter les quartiers des jeunes enfants, la maison entière devient une salle de jeux. Dans la mesure où l’on dispose d’un espace pour aménager une salle de jeux, il faut l’étudier sous différents angles.

En plus de veiller à l’accessibilité des lieux et à une entrée suffisante de lumière naturelle, il faut s’assurer de créer un environnement sûr et sain.salle de jeux

Un environnement sûr et sain

S’il faut, d’une part, se soucier de la qualité de fabrication et de finition du mobilier ainsi que des planchers et des murs afin de favoriser la sécurité des tout-petits, on doit également prévoir des meubles et des espaces de rangement à leur portée, faciles d’accès. On privilégie ainsi l’espace pour bouger aux meubles encombrants, les revêtements de sol les moins susceptibles d’accentuer les réactions allergiques, et les matériaux de finition qui absorbent les chocs lors de chutes.

Un éclairage accueillant

Si la salle de jeux est située au sous-sol, est-ce que la lumière naturelle sera suffisante durant la journée ou devra-on recourir à l’éclairage artificiel ? Le cas échéant, quel type d’éclairage sera le plus approprié ?

Le choix du type d’éclairage d’un lieu est capital, autant pour son efficacité que pour l’atmosphère dont il imprègne la pièce.

  • Le luminaire fluorescent est économique et efficace et son faisceau d’éclairage est relativement grand. Il demeure par contre loin derrière les autres types d’éclairage en ce qui concerne l’ambiance qu’il apporte à une pièce.
  • Le luminaire halogène est très performant. Il est, avec le luminaire incandescent, connu pour se rapporcher assez fidèlement de la lumière du jour. Toutefois son faisceau d’éclairage est moins grand que celui du luminaire fluorescent. En plus de dégager beaucoup de chaleur, il requiert différentes précautions d’installation, dont la présence d’un transformateur. L’éclairage halogène se révèle également plus dispendieux que l’éclairage fluorescent.
  • Le luminaire incandescent (celui que l’on utilise de façon courante dans nos maisons) offre une intensité d’éclairage plus limitée que le luminaire halogène, et un rayonnement lumineux restreint par rapport à celui du luminaire fluorescent. Il procure en revanche l’éclairage le plus chaleureux et se rapproche très bien de la lumière du jour.La combinaison de la lumière fluorescente et incandescente répondra donc efficacement aux besoins en éclairage d’une salle de jeux. Dans le but d’accentuer la luminosité d’une pièce naturellement peu éclairée, exploitez la réflexion de la lumière par le jeu de miroirs et de couleurs claires.

    L’accessibilité des lieux

    Même lorsqu’elle est restreinte, la salle de jeux doit idéalement respecter les critères suivants.

    • Être rapidement accessible en cas d’urgence.
    • Se situer à proximité d’une sortie extérieure, en cas de feu.
    • Présenter des escaliers d’accès sécuritaires.
    • Offrir des espaces de rangement à la portée des tout-petits.

    Des besoins particuliers

    Au moment d’entreprendre l’aménagement d’une salle de jeux, les besoins des enfants qui l’occuperont et des autres membres de la famille doivent être pris en considération.

    • Tenez compte des effets psychologiques de la couleur et des effets de son application. Si votre enfant est hyperactif, par exemple, il est préférable de choisir des couleurs apaisantes telles que les bleus, les verts et les teintes douces plutôt que le rouge vif.
  • Dans le cas d’un enfant souffrant de sérieux problèmes d’allergie, évitez la moquette et les autres matériaux et accessoires susceptibles d’aggraver la situation. Grâce à des installations chauffage et de ventilation adéquates, on s’assure également du meilleur contrôle de température,

    d’humidité et de poussière possible.

  • Lorsqu’on souhaite multiplier les fonctions d’une même pièce, il faut faire en sorte que chacune puisse avoir sa place ou se faire oublier, le moment venu. Il est entre autres possible de transformer la salle de jeux en chambre d’amis grâce à un lit escamotable, ou de la convertir en salle familiale en soirée, lorsque l’ordinateur et le cinéma maison réapparaîtront derrière de faux espaces de rangement.
  • Si la salle de jeux est aménagée près de la chambre d’un travailleur de nuit, une bonne insonorisation s’impose.N’oubliez pas qu’une salle de jeux doit évoluer avec la famille. Les petits d’aujourd’hui sont les adolescents de demain, qui réclameront tôt ou tard une pièce pour recevoir les copains, pour écouter la télé et la musique, parfois un peu forte, ou pour installer les jeux Nintendo. Puis les adolescents deviendront de jeunes adultes qui souhaiteront peut-être défier leurs parents au billard ou au tennis de table. En résumé, il n’y a pas d’âge pour jouer !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *