4 astuces pour décaper ses meubles en bois

décapage-thermique-meuble

Envie de changement dans votre logement mais pas le budget suffisant ? Pourquoi ne pas redonner un coup de jeune à vos anciens meubles ? Si vous ne connaissez pas l’art du ponçage, Mobilier Moderne va vous donner quelques conseils pour décaper vos meubles comme un pro.

Le décapage thermique

décapage-thermique-meuble

Cette première méthode consiste à ramollir les couches de peinture et de vernis sous l’effet de la chaleur du décapeur thermique, une sorte de sèche-cheveux très puissant. Une fois les couches ramollies, il suffit de les soulever doucement au couteau de peintre. Cependant, prudence à ne pas roussir le bois !

Il existe des décapeurs thermiques peu onéreux (Bosch propose un modèle à moins de 40€, par exemple) mais il est également possible d’en louer un à la journée.
Pour une finition soignée, il est recommandé de passer un coup de racloir ou bien de poncer le meuble.

Le décapage chimique

Cette méthode, très efficace, ne dégrade pas le bois et ne modifie pas non plus sa teinte. Elle nécessite par contre de disposer d’un extérieur, les décapants chimiques dégageant des polluants nocifs pour la santé.

Il suffit d’appliquer un produit gélifié à base de solvant, de laisser agir (entre 15 et 45 minutes selon les produits) et de retirer la peinture à l’aide d’une spatule.
Ensuite, on rince à l’eau clair puis on nettoie avec un chiffon imbibé d’alcool ou de white-spirit. Une fois la peinture retirée du support, il n’y a plus qu’à brosser les résidus de produits séchés.

Le ponçage

ponçage-meuble-decapant

Cette méthode est conseillée lorsque les couches de peinture à retirer ne sont pas trop épaisses. A la main ou à l’aide d’une ponceuse électrique, on utilise tout d’abord un papier de verre à gros grain (type 80) que l’on remplace, au fur et à mesure, par des feuilles à grain plus fin.

Vigilance tout de même : la peinture ancienne contient souvent du plomb. De ce fait, il est nécessaire de porter gants, lunettes de protection et masque.

Le décapage industriel

Cette dernière méthode consiste à confier le décapage de son meuble à des spécialistes. Selon la taille du meuble ou de l’objet, ils procèdent par immersion dans un décapant industriel (bain solvant pour les portes ou les volets, par exemple) ou par microgommage (projection à basse pression d’un abrasif naturel, à privilégier pour les meubles, les petites pièces ou les éléments qui ne peuvent pas être déplacés).

Nul besoin d’acheter un décapant chez un spécialiste comme Acrom : certaines entreprises proposent leurs services. Il faut compter en règle générale 70€ pour le décapage d’une porte et entre 20 et 40€ le m² pour le microgommage.

Enregistrer

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *